Hello les filles,

Vous ai-je déjà dit que ce que je préfère dans le fait d’avoir les cheveux crépus c’est leur versatilité? Pouvoir passer du lisse à un afro volumineux ou inversement du crépu au cheveux raides, je trouve tout simplement ça magique!

Pourtant je dois vous avouer une chose. Ca fait bientôt 5 ans que je suis retournée au naturel et je n’ai jamais osé me lisser les cheveux. Sisi je plaide coupable et et ceci pour plusieurs raisons.

Premièrement avez vous déjà vu ma touffe? Ca me prendrait des heures  de pouvoir tout lisser. Au minimum 180 minutes pour le combo brushing + lissage. Et je ne vous parle même pas du shampoing et des soins à faire au préalable.

Deuxièmement,  je n’ai aucun mal à me coiffer toute seule, mais le lissage toute seule chez moi à la casa, ça  me fait craindre le pire: la casse!

Vous le savez bien. il suffit d’un mauvais geste et  bonjour la catastrophe. Et je dois vous avouer que je n’ai pas fait tout ce chemin avec mes cheveux pour les abimer en quelques minutes juste parce que j’ai envie de passer  quelques heures avec des cheveux lisses.

Pourtant, lorsque Calor m’a proposé de tester leur nouveauté la Power Straight, qui promet de lisser les cheveux crépus et frisés de manière efficace et rapide, j’ai tout de suite été tentée. Aligner les mots cheveux crépus , lissage et facile dans une phrase a suffit à me faire oublier toutes mes règles de prudence capillaire! Je suis une grosse curieuse. Et puis il faut dire que ce n’est pas souvent qu’on voit des marques grand public créer des outils de lissage qui nous sont directement destinés.

♦ Les promesses de la Power straight 

Pour en revenir à la brosse, la power straight comme son nom l’indique est une brosse lissante qui permet un lissage simplifié des cheveux. Elle promet :

  • un lissage rapide et facile grâce à la légèreté de la brosse.
  • un lissage des racines  aux pointes grâce aux deux types de picots chauffants en céramique qu’elle contient. En effet, elle en a  une quarantaine qui servent à attraper les cheveux à la racine et une centaine qui eux ont plutôt un rôle lissant pour al fibre capillaire.
  • 3 réglages de chaleur selon la densité des cheveux : selon qu’ils sont fins ou épais on peut régler la brosse à 160°, 180° ou  200°
  • mais aussi et surtout un lissage adapté pour les cheveux crépus et frisés grâce à son système ionique qui permet de mettre à l’abri des cheveux électriques et des frisottis.

Lorsque je l’ai testée la première fois, j’ai veillé à me laver les cheveux au préalable. Lorsqu’on se lisse les cheveux, il est important qu’ils soient propres et secs. On cause ainsi  le moins de dommages possible a nos cheveux.

Pourtant, je n’ai pas du tout suivi le dernier point car mes cheveux étaient encore fort humides quand j’ai passé la brosse dedans. L’idée n’était pas superbe mais j’ai quand même pu avoir un résultat acceptable. Les cheveux étaient étirés au maximum.

Mais grosse déception au bout de quelques heures car  le volume et les boucles ont vite repris leurs droits surtout au niveau des racines.

Je n’avais donc pas d’autre  choix que de retenter l’expérience. Mais cette fois en prenant les précautions d’usage.

Pour ce deuxième essai, j’ai opté pour une préparation préalable du cheveu avec des produits spécialement conçus pour le lissage de la marque Chi. Le format voyage pour lequel j’ai opté m’a permis de donner les soins adéquats à mes cheveux avant de passer au lissage.

Cette fois ci, j’ai été plus satisfaite! J’avais moins de volume au niveau des racines et j’ai pu étirer mes cheveux assez facilement. Je parle bien de les étirer car  je pour être honnête avec vous, le résultat est plus celui d’un blow out qu’un lissage à  proprement parlé du moins en mettant la brosse à 180°.

Ceci dit,  l’avantage est que ça me permet aux cheveux de garder une certain volume et de ne pas les fragiliser de trop. D’autant plus que je peux garder ces derniers étirés plusieurs jours, car la brosse est dotée d’une technologie ionique qui réduit l’apparition des frisottis.

Et croyez moi le gain de temps est indéniable! En une demi heure, j’ai su m’occuper de l’ensemble de mes cheveux, ce qui relève presque du miracle car généralement étirer mes cheveux de cette sorte est une grosse galère.

Ce qui facilite le travail ici est la prise en main de la power straight. Elle a la même ergonomie qu’une brosse classique du coup on peine moins à s’occuper des parties difficilement accessibles, surtout l’arrière de la têteEt elle permet de travailler sur des petites mèches de manière plutôt aisée.  Ca change du blow out à l’aide du sèche cheveux qui prend des heures et qui fait mal aux bras ;-).

Pour travailler facilement, j’ai commencé par faire des sections sur mes cheveux. J’ai ensuite appliqué un protecteur de chaleur pour me pas les cramer avant de passer la brosse.

Ce qui est génial avec celle-ci c’est qu’elle est rapidement opérationnelle. Une fois qu’on appuie sur le bouton de mise en marche de l’appareil, il  fat compter environ cinq minutes pour la mettre en route. Le petit voyant vert arrête de clignoter ce qui vous indique que la brosse est prête à être utilisée.

Ce qui est top c’est que la température est réglable. On peut choisir de l’utiliser à 160°, 180° ou 200° comme vous pouvez le voir ici.

J’ai choisi la carte de la prudence et suis restée à 180° pour mes différents essais. Et c’était juste la température parfaite car en deux passages de brosse, les mèches étaient étirées.

Il faut juste faire attention a tenir les mèches de cheveux qu’on souhaite lisser correctement. Il faut veiller à ce qu’elles soient le plus proche possible de la base de la brosse. Une fois qu’on a compris cela, ça devient un jeu d’enfant de l’utiliser.

Et rassurez vous, il n’y a pas de risque de casse si vous prenez bien le soin de démêler vous cheveux comme il le faut avant de passer la brosse.

Autant vous dire que dans l’ensemble j’ai adoré cette brosse. Même si à l’heure qu’il est je me demande toujours, comment je ferais pour nettoyer les petits dépôts de sébum blancs entre les picots.

Pour celles que ça intéresse, la brosse est disponible au prix de 49,99€ chez Mediamarkt 

 

 

Suivre:

Vous vous demandez surement ou je suis passée ces derniers mois. Et non je ne suis pas enceinte! Non mais quelle idée de demander ça à une femme… Et non je ne vais pas non plus arrêter de bloguer.

Car oui j’aime partager ma passion pour la beauté sur ce blog, mais in the real life je porte plusieurs autres casquettes. Maman, amie, femme et je bosse à plein temps dans un domaine assez exigeant. Parfois c’est stressant et tellement prenant que j’ai commencé à en perdre la tête, ou plutôt mes cheveux.. Sisi je vous jure littéralement! Je vous montre tout ici.

En fin d’année dernière, j’ai réalisé que je ne parvenais plus à trouver l’équilibre entre les choses que j’avais envie de faire et celles qui devaient l’être. J’ai du prendre une pause et réfléchir au meilleur moyen de concilier tout cela. D’autant plus que mon corps n’en pouvait plus. Cette expérience traumatisante m’a fait réaliser que je passais mon temps à courir et que je ne prenais pas assez de temps pour profiter des résultats de mes efforts. Bref j’ai réalisé que j’étais humaine.

En tant que maman, travaillant à temps plein et sans aucune aide extérieure, il est parfois difficile de trouver le juste milieu entre ma passion et le quotidien. Mais je me refuse à ne tenir que ce rôle de petite femme parfaite qui ne se défini que par le ménage et la cuisine. Je suis de celles qui en veulent plus. J’aime l’idée d’avoir le privilège de faire ses propres choix. Etre autonome, avoir des passions, exister en dehors de mon rôle de mère, de confidente, d’épouse, bref de ce rôle tout fait qu’on veut donner à toutes les femmes. Vous l’avez compris je suis tout sauf partisane de l’adage “sois une bonne mère et une bonne épouse et tais toi”. C’est tellement réducteur et has been!

Cependant perdre mes cheveux m’a aidé à comprendre qu’il n’y avait aucun mal à prendre une pause, bien au contraire! Ca me permettait de me retrouver, de mettre en lumière ce qui était réellement important. Me reconnecter à l’essentiel.

Ce fut un rappel très utile pour retourner sur la bonne voie. On ne peut pas être partout à la fois!

Plutôt que de me concentrer sur le fait de courir après plusieurs choses, et cette fatigue constante que je ressentais, je me suis rappelée simplement à quel point je suis chanceuse d’être là où je suis et d’avoir l’opportunité de faire ce que j’aime.

J’ai donc appris à avoir les bons réflexes.
Compartimenter, savoir reconnaitre les signaux que mon corps m’envoie, dire non aux autres et à moi même. Par exemple, si je suis crevée après une longue journée au boulot ou d’une nuit sans sommeil, je me déconnecte et trouve du temps pour moi. J’ai appris à dire non aux copines quand je suis épuisée (sorry les meufs si vous me lisez…), à dire non aux events qui nécessitent une heure de trajet en train après une journée de 8 heures au boulot, j’ai appris à éteindre mon téléphone pour pouvoir profiter pleinement de ma nuit de sommeil sans sonnerie intempestive de WhatsApp ou autre application, j’ai appris à être moins disponible pour les autres quand je suis moi même au bout du rouleau, mais surtout j’ai appris à me dire non quand c’est nécessaire. La créativité de mon cerveau après minuit c’est désormais no way lol.

À long terme, je veux penser à garder ces bonnes habitudes, me concentrer sur ma présence dans le moment et celles des autres sans avoir à réfléchir sur le prochain point de mon agenda, regarder mon téléphone ou prendre mon ordinateur portable parce que j’ai eu une idée brillante pour mon blog ou youtube.

La morale de l’histoire est que parfois, voir le négatif semble la chose la plus aisée à faire dans une situation difficile. J’aurais par exemple pu me concentrer sur ma pelade, ne voir qu’elle, et me sentir encore plus mal.

Mais, j’ai appris que les pensées positives conduisent à des résultats positifs. Ce défi m’a rappelé que nous devrions tous prendre le temps de célébrer les bonnes choses qui nous arrivent tous les jours. Comme mon père aimait bien le dire, “Tout ce qui peut être compris peut être solutionné” et cette phrase est désormais mon mantra. Elle m’inspire à me concentrer sur mon côté optimiste…en cherchant le positif dans chaque situation et en étant consciente du fait qu’il peut y avoir des récompenses, même là où on s’y attend le moins!

—— THE LOOK——

◊ Pantalon Zara  ◊ Top Zara ◊ Sac banane Zara ◊ Shoes Primark (old) ◊ Montre Mickael Kors (old) ◊

Photos : ©Utopiaphoto.be pour ©thegirlzlifemagazine – Tous droits réservés

Suivre:

    Se faire plaisir à petit prix avant les fêtes comment résister! Depuis quelques années, la tradition du Black friday made in US séduit de plus en plus de marques et de monde. Pour celles qui ne savent pas ce que c’est, le black friday (le 24 novembre) est une journée qui donne le coup d’envoi aux achats de Noel chez l’oncle Sam. La plupart des enseignes proposent alors des réductions qui peuvent parfis aller jusque 70%. Il est généralement suivi du Cyber Monday qui en est la continuité sur les sites marchands.

    Perso, j’en profite réellement depuis 2014 ou j’ai découvert le phénomène. A cette époque là, je commandais surtout sur des sites américains car ils étaient ceux qui se prêtaient le mieux au jeu. Malheureusement lorsqu’on commande des produits outre mer, on prend le risque de se faire rattraper par la Douane et je vous avoue que ce n’est pas le plus drôle.

    Depuis deux ans, j’a pris le plis de faire la chasse aux promos sur le net. J’en profite généralement pour prendre quelques affaires pour l’hiver et chercher de chouettes cadeaux sans trop me ruiner. Et je dois vous avouer que quand on a les bons codes promos ça en vaut la peine.

    Vous trouverez ci-dessous ma sélection de codes promos! Enjoy 🙂

    Beauté

    -25% sur le site Birchbox avec le code BLACKSHOP et -35% sur la box

    -15% sur le site Cultbeauty avec le code 15BLACK

     -30% sur une sélection d’articles sur le site Beauty Bay

    -25% sur toutes les marques avec le code CRAZY25 sur le site Feelunique

     Sur  Sephora vous avez jusque -70% sur une sélection de produits et -30% sur tous les parfums et coffrets

     Mode

    -20% sur une sélection d’articles chez Zara

    -30%  sur tout le site Mango avec le code BLACK17

    -20% sur le site Asos avec le code WIN20

    Jusque -50% chez Bershka sur une sélection d’articles

    -20% sure une sélection d’articles chez Stradivarius

    -50% sur tout le site Boohoo

    -50% sur le site Prettylittlething

    -50% sur tout le site Missguided avec le code CYBER50

    -30% sur le site Missyempire avec le code LIT

    -50% sur ene selection d’articles sur Topshop aves ligraison gratuite

    -25% sur tout le site Newlook 

    -15% sur tout le site Prettywire

     

Suivre:

Faire des photos à la mer c’est tellement cool ! Surtout le dimanche par 26 degrés en plein mois d’octobre (Yes on l’aura finalement eu et été indien ^_^ ).  Faire un retour aux sources en allant à la côte belge, ça me mets toujours de bonne humeur pour débuter a semaine.

Pour celles qui ne le savent pas, je n’ai pas toujours vécu en Belgique. Mon enfance, je l’ai passée dans une petite ville balnéaire du sud du Cameroun qui s’appelle Kribi. Une petite ville que j’ai quittée il y a bien longtemps mais qui fait encore naitre en moi plein de beaux souvenirs. Ses belles plages de sable fin sur lesquelles j’aimais faire de longues promenades pour rentrer chez moi après les cours, les magnifiques cocotiers que je ne me lassais pas d’observer depuis la fenêtre de ma classe, et surtout la joie de vivre qui caractérise les gens du sud. Je ne sais pas pour vous mais j’ai toujours l’impression qu’à la cote, la vie est plus rose. Les gens sont plus chaleureux qu’à Bruxelles.  Alors, chaque fois qu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez et que le mercure monte un peu, j’embarque tout le monde à la mer du nord et plus précisément Nieuwpoort.

Bon je vous avoue qu’il n’est pas question pour moi de marcher les pieds dans l’eau à cette période de l’année car elle y est glaciale (c’est quand même vachement différent de chez moi ou elle est au minimum à 20 degrés h24), mais, je trouve que cette ville a un petit quelque chose d’assez particulier qui la rend unique. Le coté convivial de la place du marché avec son café et ses nombreuses terrasses, les nombreuses familles et couples qui se baladent le long des petites rues commerçantes la rendent très chaleureuse. Mon endroit favori, c’est le pont près de la digue. Je pourrais y rester pendant des heures à observer les mouettes et les bateaux qui y font leur allez-retour. C’est l’endroit rêvé pour s’évader et avoir l’illusion d’être en vacances quand on n’a pas l’occasion de partir.

D’ailleurs c’est ici que j’ai choisi de vous shooter le look du jour qui est un peu trop chaud pour la saison, je vous l’accorde… Mais il me tardait de vous présenter ce combo de folie! Une tenue qui allie confort ultime et originalité.

Les vêtements lacés, c’est la grosse tendance de cet automne et en grande que je suis, je ne pouvais ne pas craquer pour ce pull de Zara. Je trouve que les petits rubans  apportent une touche so sexy aux vêtements, tout en leur donnant un aspect cool et jeune. Pour ce look, j’ai choisi de l’associer avec un jeans noir destroy qui vient de chez Esprit . Je l’ai acheté il y a un an dans le magasin Esprit de la gare du midi. Mais il et toujours aussi tendance. Le distressed est plus que jamais d’actualité.

Et pour les chaussures j’ai opté pour une paire de boots noires qui apportent un coté rock au look.

Je vous laisse regarder les photos et me dire ce que vous en pensez.

—— THE LOOK——

Pantalon Esprit (old, similaire ici) Bon plan: En ce moment vous avez plein de promos sur le site Ici ◊ Pull Zara ◊ Sac Michael Kors  ◊ Boots Bronx via Omoda (old, similaire ici ) ◊ Montre Mickael Kors (old) ◊ Lunettes de soleil Michael Kors (old )

Suivre:

Les sacs en paille et moi c’est une grande histoire d’amour. Chaque fois que je vais en vacances, je me donne pour mission d’en trouver un original, beau et facilement associable avec tous les types de looks possibles. Les petits marchés du sud sont une vraie mine d’or pour ça. Là au détour des saveurs du sud,  on en trouve chez des artisans à des prix raisonnables et le choix est vaste.

Cette année n’a pas failli à la tradition. Et pourtant j’ai eu du mal. J’avais en tête ce modèle arrondi que je voulais absolumment, mais que je ne trouvais nulle part. Après avoir écumé trois marchés (sis trois, l’homme n’était pas ravi), j’avais presque abandonné mon idée lorsque je l’ai trouvé sur ce marché de saint Rémy en Provence. Ca a été le coup de coeur immédiat. Il avait juste la forme que je cherchais avec en plus cette petite touche d’originalité au niveau des anses. Du cuir et deux tailles différentes pour le porter soit en cabas, soit en fourre tout. Encore mieux que ceux que j’avais en tête. Si ce n’est pas de la chance ça! Et du bol  j’en ai eu car figurez vous que c’était le dernier sur le stand ou je l’ai pris. Oui je vous dis la chance quoi!

Pour vous présenter cette merveille estivale (même si le temps ne s’y prête pas), j’ai choisi une tenue monochrome. Du blanc et encore du blanc. Pour moi c’est la couleur qui symbolise par excellence l’été. Je vous laisse découvrir le résultat en photo.

—— THE LOOK——

Top  Zara  ◊ Sac By Mary Paris (similaire ici ) ◊ Mules Zara (old co) ◊ Montre Mickael Kors (old) ◊ Lunettes de soleil Missguided (old Co) ◊ Pantalon Berschka 

 

 

Suivre: